Toutes les actualités

  • Sapeurs pompiers

    Sainte Barbe des pompiers

    Les missions des CPI sont différentes mais complémentaires et nécessaires Tradition oblige, le Corps de première intervention (CPI) honore sa patronne, la Sainte-Barbe et dresse un bilan des activités de l'année écoulée. Initialement prévu en décembre, la cérémonie avait été reportée en raison des élections départementales. En 2015, les sapeurs pompiers volontaires ont effectué 904 interventions sur une douzaine de communes dont 26 renforts aux Centre d'incendie et de secours (CIS) sur Divion. Le lieutenant Jacques Vasseur, responsable de la structure divionnaise a félicité ses hommes qui font « un travail d'équipe car seul on ne peut rien faire. Je vous invite à poursuivre les formations, les manœuvres et les temps de recyclage obligatoires du SDIS car nous allons être équipés d'une nouvelle console d'alerte. Elle appellera seulement les personnes répertoriées et en adéquation avec sa spécificité. »   La qualité d'engagement des pompiers volontaires « Vous avez toute notre reconnaissance pour votre investissement. Il est normal de vous donner les moyens nécessaires afin d'accomplir vos missions. Vous avez notre soutien, » a précisé Jacky Lemoine, maire. Pour Alain Wacheux, président d'Artois Comm., « le CPI dépend en majorité de la disponibilité et de l'engagement de chacun d'entre vous. Vous avez des missions différentes des professionnel mais complémentaires. Vous intervenez aussi en appui dans certains cas. Pour être efficace, la formation humaine permet de se maintenir au bon niveau. Aucune disparition de CPI n'est à l'ordre du jour. Ces services doivent rester dans le domaine public. » « La mutualisation des services se poursuit. Nous devons continuer à travailler tous ensemble dans un seul but : pérenniser un SDIS performant, » a conclu Alain Delannoy, vice-président du Service départemental d'incendie et de secours du Pas-de-Calais.  Le capitaine Lionel Courtin a été nommé au grade de commandant honoraire. Il a été durant 24 ans, le responsable du CPI de Divion. Ils ont reçu la médaille de l'union départementale des sapeurs pompiers : le 1ère classe Frédéric Dubuisson (10 ans) ; les caporaux Karine Pecqueux et Cédric Damart (15 ans) et la médaille du ministère de l'Intérieur aux caporaux Alain Flouquet (argent pour 20 ans) et Jean-Philippe Delobelle (vermeil pour 25 ans).
  • Else a fêté ses 101 ans

    Cent un ans

    Else a fêté ses 101 ans  Jeudi 7 avril, Else Magnuszewski a fêté chez elle son 101e anniversaire. Toujours pimpante et coquette, la centenaire a soufflé une bougie pour marquer l'événement en présence d'un de ses fils, Gérard et d'une délégation municipale composée de Sylvie Harel, Laurence Dairaine et d'Émile Gaudet, conseillers municipaux. Else Kamm, née en Allemagne en 1915 habite à La Clarence depuis plus de 60 ans. Infirmière dans sa jeunesse, elle rencontre son futur mari, Czelaw, lors d'une visite chez sa sœur qui habite en France. En 1954, elle quitte son emploi à 39 ans pour se marier et venir habiter à Calonne-Ricouart. Le couple emménage ensuite rue Aragon. L'épouse s'occupera de l'éducation de ses deux garçons, Pierre et Gérard  nés en 1955 et 1957. Czelaw a travaillé comme mécanicien à la mine. Il décédera en 1982. Else est à la tête d'une descendance de cinq petits-enfants et six arrière-petits-enfants. 
  • stage avec l'école municipale de football

    Stage de foot

    Se perfectionner la balle aux pieds  Dix-huit jeunes ont participé au stage de foot durant la première semaine des vacances organisé par l'école municipale de football Ils ont entre 8 et 13 ans, ils pratiquent ce sport et viennent pour se perfectionner ou alors comme Marie, 8 ans, la seule fille du groupe, débutante qui est venue découvrir le foot durant ces cinq matinées. Un stage articulé autour de la technique, la tactique, l'athlétique, la motricité et le mental, « sous forme de jeux individuels et collectifs. Nous avons aussi abordé l'hygiène, la citoyenneté avec le respect des copains, des adversaires et de l'arbitre. Chacun a ainsi arbitré et s'est rendu compte que la place d'arbitre n'est pas facile, » renseigne Stéphane Brogniart, éducateur sportif. La troupe a joué au ballon sur différentes surfaces et plusieurs endroits tels que le terrain en schiste, dans une salle, sur le city stade ou encore dans une cage en verre close. Les jeunes ont assisté à un entraînement professionnel au RC Lens. Ils ont rencontré plusieurs joueurs lors d'une séance d'autographes. Le prochain stage se déroulera début juillet - 03 21 64 55 73.