Toutes les actualités

  • Gala de boxe

    ​ Samedi 14 mai, l’Athlétic boxing Divion Calonne proposait un gala de boxe à la salle Andrée Caron. Il y avait foule à ce grand rendez-vous sportif organisé de main de maître : ring central avec un couloir pour l’arrivée en musique des boxeurs et présentation avant les combats. Un show de qualité orchestré par Jean-Baptiste Becu, l’infatigable président de l’ABDC et son équipe qui redonnent ses lettres de noblesse à ce sport difficile. La boxe éducative et ses jeunes pépites en devenir ont débuté la soirée. Autre niveau et intensité, les dix combats amateurs où les boxeurs ont le visage protégé sans pour autant enrayer la force des rencontres. Vint ensuite les trois combats professionnels. Les deux pugilistes sont briefés par l’arbitre. Le gong retentit. L’engagement commence crescendo. Esquives, enchaînements répétés à l’entrainement, attaques, défenses… crochets et uppercuts… les coups pleuvent. Un face à face où chacun ne veut perdre. Au fil des minutes, le temps s’alourdit et devient éprouvant. Les coachs bombardent de conseils leurs poulains. Il faut tenir, ne pas se déconcentrer. Les chocs sont de plus en plus violents. Le public encourage son boxeur préféré. Les visages des deux boxeurs sont marqués par les coups, la fatigue. Ne pas se laisser bloquer dans les cordes. Reprendre le dessus, allonger un direct long à la figure. Profiter d’une faiblesse de l’adversaire pour l’envoyer au tapis. Le gong stoppe les élans. Ils ont du mérite ces boxeurs qui combattent jusqu’au bout de leurs forces. Les trois boxeurs pro du club local ont fait le spectacle. Ryan Bonnel dans un combat engagé et son adversaire très combatif terminent à égalité. Jonathan Leclercq a été très expéditif. L’arbitre a arrêté le combat au premier round. Jérémy Beccu a remporté la victoire face à un boxeur qui n’a pas démérité.   Retour en images de la soirée :   Combat de Ryan Bonnel     Combat de Jonathan Leclercq:     Combat de Jérémy Beccu:          
  • Réunion handicap

    Réunion autour du handicap

      Handicap : peu de participants mais une réunion riche en échanges Quelques personnes seulement s'étaient déplacées à la réunion de ce lundi soir en mairie suite à l'appel lancé par la municipalité autour de la thématique : « personnes en situation d'handicap, proches et aidants ». Un des participants a expliqué que les gens dans ces situations sont habitués à se débrouiller seules « sans embêter personne » et ont souvent peur du regard des autres et la crainte de se montrer. Karine Bloch, adjointe déléguée à la solidarité et au handicap et Jérémy Mijuin, technicien en charge de ce dossier ont écouté avec attention les doléances d'une personne handicapée et d'un aidant. Deux situations bien distinctes. « Des choses ont été faites comme les accès mairie ou aux écoles mais il y encore à faire. Le stationnement de voiture sur le trottoir est gênant pour les porteurs de handicap et aussi dangereux pour tous. Il manque un lieu d'échanges, d'écoute et d'informations entre handicapés et valides. Cela permettrait aux non-handicapés de prendre conscience des difficultés que nous rencontrons, » explique Marcel Choquet, 52 ans. Autre cas, celui de ce monsieur, qui souhaite garder l'anonymat, en situation d'aidant auprès de sa femme, « j'accumule, j'accumule, je me sens seul, je n'ai le soutien de personne ! J'aimerai savoir qui contacter et comment bénéficier d'aides matérielles, quels organismes rencontrer ? ». « Nous allons joindre une assistante sociale qui viendra à votre domicile, » répondra Karine Bloch. Le dialogue se poursuit… Des idées naissent telles que la mise en place d'intervention dans les écoles auprès des jeunes, de mieux informer les personnes en situation d'handicap et leurs proches via les supports municipaux, de savoir qui contacter, quelles démarches effectuer... L'objectif de ce premier rendez-vous était de mieux connaître les difficultés rencontrées ainsi que les pistes à mener pour y faire face. Nous pouvons tous être concernés par ces problèmes un jour ou l'autre. Affaire à suivre. Contact au 03.21.64.55.70   
  • Un chemin sécurisé pour les écoliers

    Un chemin sécurisé pour les écoliers de la 30

    Aller à l’école Copernic en toute sécurité Mardi après-midi, 15h45, c'est la sortie d'école dans le quartier de la Cité 30. Les parents récupèrent leurs enfants et utilisent pour repartir le nouveau passage réservé aux piétons. Jacky Lemoine, maire et Laurent Hainaut, adjoint délégué à l'éducation sont sur les lieux pour leur présenter cette réalisation qui a vocation à sécuriser le cheminement vers l'école. « Les travaux sont terminés. Dorénavant, parents et écoliers pourront emprunter, en toute sécurité, ce chemin qui longe sur le côté les écoles maternelle et élémentaire. L'autre axe situé sur l'impasse Romain Rolland est réservé exclusivement aux véhicules ; deux parkings supplémentaires ont été créés en liaison avec le nouveau passage, » a communiqué l'adjoint. Soixante places en plus, qui s'ajoutent aux deux parkings existants, devraient fluidifier la circulation et neutraliser le stationnement anarchique aux abords de l’école. « C'était une demande des parents d'élèves et des enseignants lors des conseils d'école. L'idéal est de venir à l'école à pied. Nous avons différencié la circulation piétonne et automobile. Un éclairage sur le long du chemin est programmé. De nouvelles barrières grises « spéciales écoles » avec des motifs ludiques sont en cours d'installation sur les trottoirs par nos services techniques, » a ajouté Jacky Lemoine. Une opération réalisée pour un coût de 28 235 € (sans les barrières) dont 4 575 € subventionnés par le Fonds de travaux urbains du Conseil régional des Hauts-de-France.