Toutes les actualités

  • Les époux Dumont - Guillain

    Noces de palissandre

    Noces de palissandre des époux Dumont - Guillain Passionnés de jardinage et de chant, Paul et Eugénie cultivent leur amour  Après l'or et le diamant, jamais deux sans trois ! Paul Dumont et Eugénie Guillain se sont retrouvés une nouvelle fois en mairie avec famille et amis pour fêter leurs noces de palissandre soit soixante cinq années de mariage. Ils se sont mariés le 28 mars 1953. Ce samedi 7 avril, ils ont confirmé une nouvelle fois leur engagement devant Jacky Lemoine, maire. Un soir de bal, une jeune fille croise le regard d'un jeune homme entouré de sa bande de copains. Le garçon, Paul capte le regard admiratif de cette belle demoiselle. C'est lors d'un autre bal qu'ils feront connaissance et ne se quitteront plus jamais après son retour de l'armée. Eugénie a travaillé après son certificat d'études sur Lille comme femme de chambre. Une fois mariée à Paul, l'épouse s'est occupée du foyer et a assuré l'éducation des cinq filles du couple. Un travail à part entière.  Paul a travaillé dès 16 ans comme mineur de fond à la fosse de Marles-les-Mines. Il effectue son service militaire en 1954 à Cambrai puis il ira combattre en Algérie. A son retour il suit des cours à l'école des mines. A 28 ans, il occupe le poste d'agent de maitrise toujours au fond. En 1972, retour au jour après 27 années de fond où il est nommé au service de la surveillance des cités de Divion. Paul partira en retraite en 1983.  Connus et appréciés des Divionnais, le couple passionné de jardinage participe au concours des maisons fleuries depuis près de 30 ans. Ils ont même décroché un prix régional et départemental. Toujours ensemble, ils partagent un autre loisir : le chant qu'ils pratiquent depuis plus de 10 ans au sein de la chorale « La clef des chants ».   Paul et Eugénie sont à la tête d'une jolie famille composée de 5 filles, 9 petits-enfants et 10 arrières petits-enfants.   
  • Cérémonie des veaux 2018, samedi 27 janvier

    Cérémonie des voeux 2018

      C'est en musique que la cérémonie des vœux de ce samedi 27 janvier a démarré avec l'harmonie municipale sous la baguette d’Audrey Vasseur.    Karine Bloch, adjointe à l'enfance et à la jeunesse et Laurent Hainaut, adjoint à l'enseignement et à la culture ont échangé autour de ces deux importantes délégations.   Actions de 2017 et celles à venir en 2018 : Enfance, jeunesse.  - Décentralisation des accueils périscolaires et des actions pour la petite enfance (Histoires du mercredi...) dans les quartiers pour plus de sécurité, d'accessibilité et permettre d’optimiser la qualité des animations, - Développer ce service comme un véritable accueil de loisirs et non comme une simple garderie, - Déplacement du coin des p'tits coquins à la salle des fêtes du Centre pour plus d’espace, - Quatre séjours sont désormais proposés (trois en 2016) aux jeunes de 6 à 17 ans, - Cinq animateurs permanents ont été recrutés, - Expérimentation de l'accueil de loisirs à la journée durant les vacances d'avril mais avec le choix : inscription à la journée ou uniquement l'après-midi. - Nouveaux ateliers à destination de la famille tels que les ateliers culinaires et les sorties cinéma. En septembre, mise en place des ateliers de bien-être pour nourrissons permettront de réaliser des massages aux petits, - Création d'un comité de parents chargé de réfléchir sur les actions à projeter, - Chaque mercredi, la « bibliambule » s'installe dans les écoles maternelles de chaque quartier. Un espace mobile pour les parents et enfants afin de partager des moments magiques autour du livre ou de jeux. - Poursuite de la réflexion quant à la réalisation d'une micro-crèche, - Club ados 2018 : regroupement de l'espace jeunes et du club ados avec la constitution de deux groupes, - Afin de mieux répondre aux attentes des jeunes, un « conseil municipal des collégiens » va être instauré. Enseignement - Trois nouvelles classes dans nos écoles (Vaal vert, primaire Transvaal, maternelle Copernic) ; Les travaux d’aménagement ont été réalisés dans les délais, - Acquisition, chaque année, d'ordinateurs et matériels pour permettre aux enseignants de travailler avec des outils plus adaptés aux méthodes d’enseignement d'aujourd'hui, - Réfection des toilettes de l'école primaire Goscinny pour plus de 25 000 €, - Rénovation de quatre classes grâce à un projet d'insertion à l'école primaire du Transvaal. Un parking a également été aménagé, - Poursuite de l’installation de barrières de sécurité contemporaines aux abords des écoles, - Lutte contre l'échec scolaire : le Programme de réussite éducative concerne 2 quartiers soutenus par l'État et 3 quartiers financés directement par la ville, - Le contrat local d'accompagnement à la scolarité sera proposé à l'ensemble des élèves des écoles élémentaires :  des ateliers après l'école seront créés, - Nos bacheliers divionnais sont désormais récompensés par la commune. Le cadeau lié à l’obtention du Brevet des collèges est maintenu. Culture - Concert des « Biskotos » pour les écoliers du CP au CM2 ; concert Woodstock lors de la Biette en fête en juillet, - Les scènes ouvertes permettent à tous les jeunes talents de se retrouver devant un public, - Des armoires à livres fleuriront dans les quartiers, - Création d'une page « Facebook culture »   Faire mieux avec moins est notre crédo ! Jacky Lemoine, le maire a rendu un hommage aux deux sapeurs-pompiers volontaires décédés à Estrée-Blanche. Puis, il a embrayé sur l'augmentation des impôts locaux, « en 2017, la commune a joué le jeu de la neutralité fiscale proposée par l'Agglomération. Les taux d'imposition ont donc été baissés. Mais lors du vote de son budget 2017, l'Agglomération a augmenté ses taux d'imposition bien plus de prévu. J'ai voté contre ! » Le premier magistrat a précisé que la rigueur budgétaire suivie depuis 2014 porte ses fruits, « La Cour régionale vient d'émettre un avis favorable pour la qualité de notre gestion. Restons tout de même vigilant ! » Insertion. Des Divionnais ont participé à un chantier intercommunal d'insertion sur les communes de Divion, Marles-les-Mines, Calonne-Ricouart et Houdain grâce au dispositif CUI de l'Etat, « Le gouvernement a mis à mal ce dispositif, plongeant de nouveau des personnes, déjà en précarité, dans le désarroi. » Cadre de vie. Autre sujet qui interpelle Jacky Lemoine, les dépôts sauvages qui jalonnent la ville, « malgré des déchetteries proches et gratuites. Il n'y aura ni laxisme ni indulgence envers les auteurs. » Applications. Côté site Internet, en 2017, 86 000 pages ont été vues. Des applications mobiles seront mises en place pour les parents et pour que les habitants afin de leur permettre de signaler une gêne (trou de chaussée, dégradations...) mais aussi pour recevoir les événements culturels et festifs voire les alertes inondations ou de tempêtes. Économie d'énergie. La pose d'éclairage LED se poursuit avec 202 nouveaux points lumineux changés en 2018 rues Pierre Bachelet et Salvator Allende et sur le quartier du Transvaal. Coût : 100 00 € financé par un prêt à taux zéro. Sécurité. Des caméras protègent le nouveau terrain de La Clarence. D'autres sont envisagées au niveau de l'ensemble des bâtiments publics. Centenaire. Le monument aux Morts de la rue Achille Bodelot sera rénové à l'occasion du centenaire de la 1ère Guerre-Mondiale. Événement. Un festival rock est prévu pour septembre.    
  • Ste barbe

    Sainte Barbe

    Des valeurs de solidarité et d'engagement Après un arrêt au cœur de l'église St Martin pour assister à la messe de Ste Barbe menée par l'abbé Vieillard, les sapeurs pompiers et leurs familles avaient rendez-vous à la caserne, rue Émile Basly.   « Merci aux sapeurs pompiers de Divion pour le temps consacré aux interventions ainsi que de leur disponibilité pour les formations. Je vous remercie pour votre dévouement tout au long de l'année, » a lancé le lieutenant Jacques Vasseur à l'assemblée. Le centre de première intervention comptabilise six cent trente trois interventions sous l'égide de la communauté d'agglomération et du SDIS 62. Il intervient sur douze communes mais aussi en renfort d'autres CPI. Le lieutenant a applaudi l'adjudant chef Valéry Leriche et l'adjudant Jean-Michel Coftier, « qui ont effectué 693 heures de formation auprès de 15 pompiers. Les sapeurs Sylver Decque et Adrien Mahieux ont réussi les examens de modules « transverse et opérations diverses » ainsi que le module incendie pour Adrien. Deux hommes qui vont renforcer l'effectif dans les interventions. Nous allons poursuivre nos efforts de formation essentielles à la pratique de nos activités et former également les nouvelles recrues. Concernant ce sujet, le CPI a enregistré deux demandes et le sergent-chef Bruno Brunelle arrive chez nous. » Isabelle Levent qui représentait Alain Wacheux, président de la CABBALR a souligné, « cette cérémonie est l'opportunité d'apprécier le travail, l'investissement, l'engagement des personnels dans chaque unité territoriale. Ce sont des moments garants de l''excellence du service rendu à la population. Des investissements réguliers permettent de conforter les conditions de vie, d'accueil et de travail des sapeurs-pompiers communautaires. J'insiste sur le fait que l'on peut compter sur vous dans le maillage territorial pour la garantie d'une défense optimale des territoires. Saluons, partageons, encourageons les valeurs de solidarité et d'engagement qui animent les membres de chaque unité territoriale. » Les promotions : les sapeurs Pauline Norez, Aurélien Delobelle et Aurélien Delplanque ont été promu au grade de 1ère classe ; le sergent Teddy Vasseur a été  promu au grade d'adjudant.  Quelques chiffres : Interventions 2017 : 612 ; épuisements et assèchements : 30 ; nids de guêpes, frelons et abeilles : 341 ; sauvetage d'animaux : 232 ; chutes arbres, nettoyage, divers  : 9 Pour le SDIS 62 : 21 renforts pour le SDIS (sorties pour des feux de voitures, de cheminées, détritus et  broussailles).