× This is an alert box.

Toutes les actualités

  • Foulées divionnaises 2019

    Foulées divionnaises

    Un café, des croissants et le sourire des organisateurs ont accueilli l'arrivée des participants de la 9e édition des foulées divionnaises ce dimanche 7 juillet à 8 heures. Une fois les dossards distribués, la randonnée et les courses commencent. Deux heures de marche – soit 9 km - pour les uns, 10,2 km et 5,2 km à courir pour les autres. Traversée du parc Roland Cressent avec sous-bois, ascension et descente de la fameuse chaussée Brunehaut, franchissement de sentiers à travers les champs, côtoiement de la rivière la Biette... ont agrémenté les deux courses ouvertes aux hommes comme aux femmes. Philippe Titren d'Artois Athlétisme remporte pour sa première participation, le 10,2 km en 37:41, “c'était un super parcours. Dès le départ on attaque une difficulté avec une montée. Sur les plats on peut récupérer. C'est une course dans laquelle il faut bien gérer l'effort.” Avant la remise des trophées et médaille, les enfants ont couru le 1 km à travers le parc.  Classement :  10, 2 km : 1. Philippe Titren (37:41) ; 2. Allan Proyart (37:57) ; 3. Arnaud Cuvelier (39:34) ; 4. Bruno Rollard ; 5. Steve Batsleer ; 6. Jacky Rousseau ; 7. Ludovic Saillon ; 8. Denis Jérome ; 9. Patrick Tasiemski ; 10. Nicolas Honoré ; 11. Jérome Dhainaut ; 12. Henri Huchin ; 13. Vincent Chabé ; 14. Jena Raymond Hainaut ; 15. Didier Cuvellier ; 16. Antoine Robakowski ; 17. David Gajewski ; 18. Nicolas Leduc ; 19. Lionel Breuvart ; 20. Jérémy Potez ; 21. Bernard Bacq ; 22. Jena Pierre Delattre ; 23. Nicolas Flament ; 24. Bruno Duponchelle ; 25. Jean Michel Logeon ; 26. Pascal Moinse.                    1. Vanessa Gallet (56:35) ; Emile Gestin (57:25) ; Angélique Turpin (1:14:56) ; 4. Géraldine Tasiemski 5,2 km : 1. Thomas Delestrez (21:53) ; 2. Steve Batsleer (22:51) ; 3. Denis Jérome (22:45) ; 4. Kevin Lemaitre ; 5. Jason Delattre ; 6. Vincent Diruit ; 7. Yousek Adouiak ; 8. Christian Bauduin ; 9. Hervé Boinet ; 10. Angelo Lagache ; 11. Fabrice Ben                1. Sophie Diruit (33:49) ; 2. Nathalie Jérome (34:20) ; 3. Roxane Peuvion (34:23) ; 4. Olivia Ben ; 5. Christelle Dhainaut   
  • rencontres sportive inter écoles

    Rencontres inter-écoles

    Rencontres inter-écoles  Le sport, c'est bon pour la santé ! Et à voir les écoliers en élémentaire se dépenser lors des rencontres inter-écoles qui se sont déroulées sur la place des frères Viseur le mardi 2 et jeudi 4 juillet, on se dit que cela est vrai. Les enfants courent, se passent une balle, s'encouragent... Le sport pour s'amuser et comme lien social ! Car lors de ce rendez-vous annuel en fin d'année scolaire orchestré par le service des sports de la ville, « les élèves du même niveau scolaire se retrouvent mixés dans des équipes différentes. Ces rencontres inter-écoles permettent de clôturer l'année avec cette activité qui regroupent les élèves des différents groupes scolaires. Les CM2 rencontrent leurs futurs copains de collège et les plus jeunes se retrouveront peut-être lors de l'accueil de loisirs cet été. Il n'y a pas d'aspect compétitif. L'objectif est que les gamins se rencontrent, s'amusent ensemble et découvrent des sports sous forme ludique,”renseigne Benjamin Pressé, un des deux éducateurs sportifs de la ville. Chaque équipe est accompagnée d'un parent d'élèves avec une feuille de route. Cinq cent cinquante et un écoliers ont participé à ce moment encadré par une dizaine d'animateurs municipaux. Au final, les sportifs en culottes courtes ont reçu un encas, une boisson et une médaille. L'esprit du sport est en eux.        
  • danse

    L'école de danse sur scène

    L'école municipale de danse a présenté son spectacle de fin de saison ce week-end à la salle Andrée Caron. Deux soirées dans lesquelles, les danseuses ont présenté le travail d'une année sur le thème d'une journée à Paris et une 2e partie sur le cinéma. Le spectacle bat son plein, le public est attentif, les tableaux défilent au rythme des musiques. Dans les coulisses, les animatrices de l'école et les mamans volontaires s'affairent. Il faut gérer le passage des différents groupes, les changements des tenues, les petites retouches de dernières minutes. La bonne organisation de ce genre de gala qui a duré deux bonnes heures est primordiale à sa réussite. Les danseuses ont tout donné sur scène dans des chorégraphies, des enchainements travaillés et répétés durant les cours de danse. L'école sera fermée durant l'été. Les cours reprendront début octobre, les inscriptions sont prises via l'application My Périschool.